L’HAS (la Haute Autorité de Sante) répertorie 6 entités cliniques parmi les troubles anxieux :

  • Trouble anxieux généralisé
  • Trouble de panique avec ou sans agoraphobie
  • Trouble anxieux social
  • La phobie spécifique
  • Le Trouble Obsessionnel Compulsif
  • L’état post traumatique

Quelques définitions

Le trouble panique (ou crises de panique) est caractérisé par des attaques de panique imprévisibles et récurrentes, au cours desquelles la personne a du mal à respirer, ressent une peur intense, incontrôlable, et d’autres symptômes comme par exemple des nausées ou des palpitations.

L’anxiété généralisée correspond, comme le terme l’indique, à un sentiment général et constant d’anxiété difficile à contrôler.

La phobie sociale, quant à elle, se traduit par une peur excessive face à diverses situations sociales, qui pourraient être embarrassantes, humiliantes, ou qui sont associées à une notion de performance.

Les phobies spécifiques peuvent être associées à une grande diversité de situations ou d’objets/animaux. Elles entrainent une peur totalement irraisonnée, par exemple des araignées, des ascenseurs, des transports publics…

Les troubles obsessionnels compulsifs (TOC) sont une manifestation d’anxiété et ils se traduisent par des idées obsédantes, envahissantes, et des comportements compulsifs (par exemple une obsession de la propreté, le besoin de vérifier constamment si telle ou telle chose est à sa place, etc…).

Le trouble d’accumulation compulsive est désormais reconnu comme faisant partie des troubles anxieux : il se traduit par le besoin irrépressible d’accumuler des objets (des brochures, des objets trouvés dans la rue, etc.).

Enfin, le syndrome de stress post-traumatique est un profond malaise, une peur survenant à la suite d’un événement traumatisant, parfois quelques mois après.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *